FANDOM


Cette chanson a lieu sur Terre, en l'an 2154. C'est un prequel des événements de Conqueror.

Histoire Modifier

Un groupe de citoyens sur Terre savent que la guerre entre la IGC et UNI est sur le point de tout détruire. Ils ont construit le premier Titan, Anicetus, et ont l'intention de l'utiliser pour s'échapper de Terre afin de trouver une nouvelle planète habitable. Ce qui finira par les conduire sur Acheron. On ignore si Acheron est proche de leur destination cible, à savoir Alpha du Centaure. Avant d'entrer dans en cryoconservation avec le reste de l'équipage, Andara laisse un message pour les personnes resté sur Terre. Le Soldat de la Terre reçoit ce message (par la suite, il enverra ses souvenirs de la Terre à Anicetus). Tandis que ces survivants entrent en cryoconservation et commencent leur voyage, la IGC commence sa politique de génocide qui mettra fin à la plupart de la vie sur Terre.

Paroles Modifier

 [Données acceptée. Accès autorisé]

[Bienvenue. Comment puis je vous aider ?
Message numéro un sélectionné.
Initialisation des communications interplanétaires.
Réseau de communication en ligne.
Sélectionnez la destination du message.
Réseau de renseignement primaire U.N.I sélectionné.
Voulez-vous revoir ce message avant sa diffusion ?
Préparation de la lecture du message.]

[31 Décembre, 2154.
Je transmet ce message à tous les habitants de la Terre.
Au moment où ce message arriva,
Tout le monde à bord sera en cryoconservation.
Pour certains, c'est la dernière occasion d'envoyer
un message à leurs proches.
Tout le monde ne s'attends pas à arriver en vie.
Personne ne savait vraiment que ce serait aussi difficile là-haut
Si quelqu'un reçoit cette annonce,
envoyez un message en retour.
Je n'oublierais jamais la Terre.
Je n'oublierais jamais le monde que nous avons perdu.]

[La transmission a pris fin.
Message entrant. Commandement d'UNI]

[Rapport. Condition inconnu. Ennemi détecté.]

Forge notre chanson
De sang et d'acier
Des braises de la Terre
Et des larmes sans fin
La vie humaine est si froide

Né dans l'obscurité
Avec une vision limitée
Nous courons les uns des autres
Craignant la nuit
Nous avons peint le ciel
Avec les étoiles comme guides

Reliant les lignes
Nous les avons amenés à la vie
Avec des visages et des noms
Nous leur avons donné nos traits
Les dieux et les hommes ne font qu'un

Ne fermez pas vos yeux
La mort vient aux lâches qui se cachent
Mettez le feu aux cieux de la Terre
Et laissez leurs monuments brûler
Toute trace de leur race
Seront brûlé et effacé
Leur culture déracinée
Par notre dieu remplacée

Ne fermez pas vos yeux
Devant la conception humaine
Le jour est venu
Pour tous d'assister à la dernière guerre
Toute trace de leur race
Seront brûlé et effacé
Leur culture déracinée
Par notre dieu remplacée

Oh, forgeron cruel
Qui ne ressent aucun peur
Les hurlements de votre marteau
Chantent parfaitement clair

Nous marchons en vagues sans fin
Sur leurs tombes sans nom
Déchainant nos armes pour rappeler à nos ennemis
Que nous ne voulons pas d'esclaves

Ne fermez pas vos yeux
Et témoigner de notre bravoure pour la vie
De la mer vers le ciel de la terre
Maintenant, regardez tout brûler
Toute trace de notre race
seront brûlés et effacées
Notre culture déracinée
Par notre dieu remplacée

Ne fermez pas vos yeux
Devant cette conception humaine
Ils progressent par vagues sans fin
Au dessus de nos tombes sans nom
Toute trace de notre race
seront brûlés et effacées
Notre culture déracinée
Par notre dieu remplacée

[Initialisation du protocole de cryoconservation.
Biométrie connectée.
Destination : Alpha du Centaure.
Durée de cryoconservation estimée : 120 ans.]

Ce monde que nous voyons
Tourmenté par la tromperie
Le destin de ce monde
Dans les mains de la croyance
L'exil ou la mort
Combattre ou s'enfuir
Est-ce vraiment ça être libre
Né des cendres de la terre nous dormons
Est-ce vraiment ça être libre

Une fois pour toutes
Un par un
Tous les humains périront

L'essence de la paix
Brisée et faible
Tant que les martyrs revendiqueront
Que l'on tue en leur nom

Une vie à retrouver
Est une vie à dédaigner
Quand le seul monde qui reste
A été consumé dans les flammes

Ne fermez pas vos yeux
L'heure est venue pour tous de contempler la valeur de la vie
Toutes les prières seront perdus dans la tempête
La peste, la maladie, la famine et la guerre
Toute trace de cette race
Sera brûlé et effacée
Toutes les culture déracinées
Touts les dieux sont remplacés

Ne fermez pas vos yeux
Contemplez ce dernier lever du soleil
Au-delà du soleil
Reste la dernière source humaine
Toute trace de cette race
Sera brûlé et effacé
Leur culture déracinée
Par notre dieu remplacé

Ce monde que nous voyons
Tourmenté par la tromperie
Le destin de ce monde
Dans les mains de la croyance
L'exil ou la mort
Combattre ou s'enfuir
Est-ce vraiment ça être libre 
Nés des cendres de la terre nous dormons
Est-ce vraiment ça être libre 

Notre monde saccagé
Par les forces de la foi
Divisé par race
Et les murs d'un état
Déchaînant une vague
De violence et de douleur
L'essence de l'homme
A été violée et trahie

Les structures en place
Se brusquent jusqu'au jour où
Les fondations dessous
Commencent à céder

Ils ont échoué à contenir
La vérité
Dieu et les hommes
Ne font qu'un

[Déconnexion d'U.N.I Intel Systems.
Tenez-vous prêt. Lancée nucléaires identifiées.
Retombées planétaires imminentes.]

[Nous l'avons vu venir.
Nous l'avons vu venir depuis des siècles.]

Paroles Originales Modifier

[Input accepted. Access granted]

[Welcome. How can I assist you?
Message number one selected.
Initializing interplanetary communication.
Communication network online.
Select message destination.
Primary Earth-bound U.N.I intelligence network selected.
Would you like to review this message before broadcast?
Stand by for message playback.]

[December 31st, 2154.
I'm relaying this message to any inhabitants of Earth.
By the time this message arrives,
everyone aboard will be in cryo sleep.
For some, this is the last opportunity to send a letter home.
Not all of us are expected to arrive alive.
No one really knew how hard it would be out here.
If anyone receives this, send a message in return.
I won't forget Earth. I won't forget the world we lost.]

[Transmission has ended. Message incoming. U.N.I. Command.]

[Reporting. Condition Black. Enemy detected.]

Forge our song
From blood and steel
Embers of Earth
And endless tears
How cold is human life

Born in the dark
With limited sight
We run from each other
Fearing the night
We painted the sky
With stars as our guides

Connecting the lines
We brought them to life
With faces and names
We gave them our traits
Both gods and men are one in the same

Don’t close your eyes
Death comes to cowards who hide
Set fire to the skies of the earth
And let their monuments burn
Every trace of their race
Will be burned and erased
Their culture debased
For our god shall replace

Don’t close your eyes
Behold the human design
The day has come
For all to witness the final war
Every trace of their race
Will be burned and erased
Their culture debased
For our god shall replace

Oh, cruel blacksmith
Imbued without fear
The wails of your hammer
Sing so perfectly clear

We march in endless waves
Atop their nameless graves
Unleashing our weapons to remind our enemies
We have no use for slaves

Don’t close your eyes
And witness our value of life
From the seas to the sky of the earth
Now watch it all burn
Every trace of our race
will be burned and erased
Our culture debased
For our god shall replace

Don’t close your eyes
Behold this human design
They advance in endless waves
Atop our nameless graves
Every trace of our race
Will be burned and erased
Our culture debased
For our god shall replace

[Cryosleep protocol initializing. Biometrics online.
Destination Alpha Centauri.
Estimated cryo sleep duration, 120 years.]

A world that we see
Plagued by deceit
A fate of the world
In the hands of belief
Exile or death
To fight or to flee
Is this what it means to be free
Born from the ashes of earth we sleep
Is this what it means to be free

Once and for all
One by one
All humans shall fall

The essence of peace
Broken and weak
As martyrs will claim
We kill in their name

A life to regain
Is a life worth disdain
When the only world left
Has been consumed in flames

Don’t close your eyes
All witness the value of life
All prayers will be lost in the storm
Plague, disease, famine, and war
Every trace of this race
Will be burned and erased
All culture debased
All gods are replaced

Don’t close your eyes
All witness the final sunrise
Beyond the sun
Lies the last human source
Every trace of this race
Will be burned and erased
Their culture debased
For our god shall replace

A world that we see
Plagued by deceit
A fate of the world
In the hands of belief
Exile or death
To fight or to flee
Is this what it means to be free
Born from the ashes of earth we sleep
Is this what it means to be free

Our world laid to waste
By the forces of faith
Divided by race
And walls of a state
Unleashing a wave
Of violence and pain
The essence of man
Has been raped and betrayed

The structures in place
Hasten unto the day
The foundations below
Begin to give way

They failed to contain
The truth
God and men
Are one in the same

[U.N.I Intel Systems offline.
Stand by. Nuclear pathways identified.
Planetary fallout imminent.]

[We saw this coming. We saw this coming for centuries.]

Artwork Modifier

The World We Lost preview

Artwork dévoilé avant la sortie du single.